Dites les gourmand(e)s, est-ce que, vous aussi, vous adorez le touron ? A la maison, je dois vous avouer que la tablette ne passe souvent pas la semaine à partir du moment où l’emballage a malencontreusement été ouvert… Ce petit mélange de saveurs de miel, de sucre, d’amandes… Miam, quel régal !

Pour la petite histoire, à la base, cette petite friandise qu’est le touron est d’origine espagnole. C’est une confiserie que se grignote généralement durant les fêtes de Noël tout simplement car elle constitue une sorte de tradition chez nos voisins du Sud. Mais, bien évidemment, la production de ce touron s’effectue toute l’année ; votre plaisir de dégustation peut se faire en continu. Ouf ! A noter qu’en France, nous avons aussi notre propre touron : un nougat venu tout droit de Montélimar que l’on peut retrouver sous diverses variantes aromatisées aux fruits confis, aux plantes, etc. Personnellement, je préfère acheter du turron espagnol. En général, mon côté douce et moelleuse m’incite à prendre du traditionnel de Jijona, une bourgade située non loin d’Alicante, berceau du nougat.

Vous voulez en savoir plus ? Outre la dimension historique, sachez que l’on retrouve généralement 2 types de touron : le turon sec et dur, dont le sucre a été cuit à très haute température et avec des amandes entières. De fait, il devient solide comme un bonbon à sucer / croquer. Le turon tendre, cuit à moins haute température, avec plus de miel, de blanc d’œuf et des amandes en poudre pour plus de moelleux. Ce dernier a donc une consistance ferme mais reste tendre sous la dent. Tiens d’ailleurs, je vais vous mettre une vidéo des étapes de fabrication. C’est en espagnol mais les images suffiront à vous mettre l’eau à la bouche !

Sachez que certaines boutiques vendent également des tourons bio certifiés, vegan, sans sucre et sans gluten : de quoi satisfaire celles et ceux qui ont des intolérances ou des convictions écologiques. Bien entendu, si vous faites vraiment preuve de motivation, vous pouvez très bien tenter de faire vos propres recettes à base de turon. Flans, tartes, glaces, mousses : le touron peut s’inviter à toutes les sauces. Je n’ai jamais eu l’occasion l’envie de tester de mon côté mais, comme souvent, les recettes ne manquent pas sur Internet. A vos fourneaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *